Bulla Regia

Situé au nord-ouest du territoire tunisien, près de l'actuelle Jendouba, Bulla Regia est un site archéologique de grande importance en Tunisie. Il s'agit d'une ancienne ville berbère, punique et romaine dont les ruines subsistent. Ce haut lieu culturel est connu notamment pour son logement semi-souterrain remontant à l'époque adriatique, lequel était construit pour se protéger contre la chaleur féroce et les effets du soleil. En visitant ce site, vous trouverez de nombreux vestiges, dont des mosaïques impressionnantes. Un petit musée permet d'admirer une collection d'objets de l'époque, tandis que les autres articles issus du site archéologique sont exposés au Musée du Bardo à Tunis.

Un peu d'histoire sur Bulla Regia

On peut affirmer que les origines berbères de Bulla Regia sont antérieures à sa culture punique. Le site abrite de nombreux vestiges qui témoignent d'une occupation très ancienne, y compris la nécropole mégalithique situé au sud du parc archéologique actuel avec des stèles néo-puniques et des tombes à puits bien conservées. La céramique grecque qui remonte au 4e siècle av. JC a été retrouvée sur les lieux lors des fouilles.

La ville a été sous l'influence de Carthage au 3e siècle av. JC. Ce fait est illustré par des inscriptions relevant de la pratique culturelle offerte au dieu Ba'al Hammon et de l'inhumation dans des vases funéraires de type punique.

En 203 av. JC, la ville fut intégrée dans le territoire investi par les troupes romaines après la deuxième guerre punique. Elle devint ensuite la capitale du royaume numide de Massinissa et bénéficia ainsi de l'appellation « royale » (Regia).

Vers 46 av. JC, après la bataille de Thapsus, le contrôle de la ville fut pris en main par les Romains dans le cadre de l'organisation de la province d'Afrique par Jules César. Ce dernier récompensa la conduite neutre de la ville dans les guerres qui faisait rage à Rome. Bulla Regia a alors acquis le statut de ville libre en conservant son territoire et son organisation politique traditionnelle, tandis que les autres cités furent contrôlées par des colonies vétérans.

La cité fut totalement christianisée dès 399.

Sous la domination de l'Empire byzantin, la ville connu un épisode tragique avec la persécution arienne de l'époque vandale, d'où son déclin progressif.

Les vestiges du site

Parmi les vestiges de Bulla Regia, l'architecture privée est impressionnante, le site est connu pour ses habitations particulières avec un étage souterrain, reproduction assez rétrécie de l'étage supérieur.  Les étages en sous-sol ont été édifiés selon 3 plans types, à savoir la maison de la chasse, la maison d'Amphitrite et la maison du trésor.

Du fait que les fouilles sont encore insuffisantes, les édifices religieux de la cité sont en trop mauvais état de conservation, voire méconnus. Tel est le cas du capitole qui se trouve sur la partie occidentale du forum. Il n'en reste que les éléments d'un soubassement. En visitant le site, vous verrez des vestiges du temple Apollon liés à sa reconstruction du 3e siècle. Ce temple comportait 3 sanctuaires joints avec une cella large et une cour à portiques. Il est considéré comme représentatif de l'architecture africaine. Les fouilles archéologiques d'entre 1952 et 1954 ont permis d'identifier les deux basiliques chrétiennes qui comportaient chacune 3 nefs et des mosaïques. La plus grande abriterait les reliques de Saint Etienne qui datent du 6e siècle.

En ce qui concerne les vestiges architecturaux de loisirs, Bulla Regia possède un théâtre et des thermes qui datent du 3e siècle. Le site abrite également un amphithéâtre dont les restes identifiés sont fort endommagés. Construit sous Marc Aurèle et Lucius Aurelius Verus, ce théâtre romain fut rénové au 5e siècle. Il est célèbre pour avoir accueilli un sermon de Saint Augustin vers 399 qui avait condamné la propension des habitants aux loisirs.  Concernant les thermes, 4 édifices ont été identifiés, dont certains auraient fait l'objet d'un long usage.

Parmi les vestiges publics de Bulla Regia, le forum et le marché sont remarquables. Le forum étant une place publique entourée de bâtiments emblématiques de la ville comme le capitole, la basilique civile, le temple d'Apollon et bien d'autres encore. A la sortie du forum se trouve le marché qui date du 3e siècle. C'était un bâtiment rectangulaire entouré d'un portique avec une abside sur l'un de ses côtés.

Bonjour

Je suis Monique de "Agence Alyssa". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+216) 75 674 493