Chenini

Situé à 18 km de la ville de Tataouine, Chenini est un village berbère en ruine inclus dans le district de Tataouine, dans la partie sud de la Tunisie. Il s'agit d'un site troglodytique perché sur une colline, près d'une bourgade moderne éponyme. On y trouve des structures à flanc de colline dont les plus anciennes sont construites au 12e siècle. Celles-ci représentent des anciens greniers fortifiés ou ksour. Les villageois qui habitent dans la vallée en contrebas utilisent encore certains des  bâtiments pour conserver leur grain. Le site abrite un minaret blanc qui servait autrefois de repère aux caravaniers.

Ce haut lieu touristique est souvent inclus dans l'itinéraire d'un circuit des ksour de Tunisie. C'est une escale régulière dans le sud du territoire avec les villages de Douiret, Ksar Hadada et Ksar Ouled Soltane.

Les paysages troglodytes de Chenini ne seront pas sans rappeler aux fans de la série Star Wars, la planète natale de Luke Skywalker. En effet, plusieurs scènes de la saga y ont été tournés.

Un peu d'histoire sur Chenini

L'occupation humaine de la région est très ancienne, elle remonterait même à la préhistoire. Les Berbères autochtones qui occupaient les pays du Nord de l'Afrique s'appelaient volontairement « Hommes libres » ou « Amazighs ». Ils ont tenté par tous leurs moyens d'opposer la colonisation des Phéniciens, des Romains, des Byzantins ainsi que des Arabes.

Cet endroit était utilisé pour le stockage des réserves alimentaires et des objets de valeur, mais aussi de refuge en cas d'attaque. À l'instar des autres greniers fortifiés ou ksour créés par les communautés berbères d'Afrique du Nord, Chenini a permis à ce groupe ethnique de se maintenir tout en établissant des relations de clientèle avec les tribus arabes au 11^e^ siècle pendant les invasions hilaliennes. Avec la diminution du risque d'invasion et du pillage et la sédentarisation des Berbères, la petite cité de Chenini a commencé à se développer sur les flancs de la butte et vers le bas, d'où la création du nouveau village de Chenini en 1960.

Que faire à Chenini ?

Il est mieux d'explorer Chenini en fin de journée quand les rayons du soleil affleurent la falaise et parent d'une couleur dorée la pierre monochrome des lieux. À l'occasion d'une visite de Chenini, vous serez invité à emprunter avec votre guide un étroit sentier afin d'atteindre son sommet où l'on trouve les ruines d'un ksar avec une vue imprenable et paisible. Quelques ghorfas contiennent encore des grains. De là, vous apercevrez la mosquée blanche se détachant des maisons troglodytes. Il est également possible d'observer depuis ce sommet des scènes de vie en contrebas du village où les gens se font discrets et semblent vivre dans un monde paisible. Cette bourgade pleine de féerie et restée hors du temps et ne cesse d'impressionner ses visiteurs. Vous rencontrerez peut-être des jeunes enfants qui s'improvisent guide pour vous.

Lors de la descente, vous pourrez visiter des huileries, activité importante de la région. Si vous avez le temps, une marche vers une mosquée souterraine, localisée à environ un kilomètre du village, est aussi une activité intéressante. En vous lançant dans cette aventure, vous verrez à côté de la mosquée sept tombes de taille tout à fait inhabituelle. Celle-ci sont appelées tombeaux des Berbères. Selon l'histoire, ce sont des tombes qui abritent les dépouilles des chrétiens restés cachés dans les grottes pour échapper aux persécutions de l'Empire romain. La légende affirme qu'après leur mort, ces tombes se sont mises à grandir. Elles sont ainsi vénérées par les Berbères qui croient à leur vertu curative. Pour guérir alors des maux de dos, il suffirait de s'allonger dessus.

Bonjour

Je suis Monique de "Agence Alyssa". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+216) 75 674 493