Tozeur

Symbolisant le Grand Sud tunisien, Tozeur se situe à 450 km de Tunis et désigne une ville-oasis, placée aux portes du désert du Sahara. On dit que c’est celle qui possède la plus belle palmeraie de la Tunisie. Dépourvue de dunes mais affichant plutôt un paysage désertique, la ville s’ouvre sur le chott El-Jerid (sebhka tunisien), endroit célèbre où se déroulaient les scènes de tournage de la Guerre des Étoiles. Ses habitations dévoilent un style d’architecture typique, avec des constructions en briques conçues à base de sable et d’argile. Tozeur désigne par ailleurs la ville natale du poète Abou el Kacem Chebbi. S’annonce alors une agréable perspective pour les voyageurs en quête de dépaysement.

Histoire

Le passé historique de Tozeur remonte au 3e millénaire avant J.-C., période à laquelle les Romains exercèrent leur emprise sur la ville qu’ils baptisèrent Thusuros. Cela favorisait une issue importante sur le commerce des dattes et des esclaves que l’on acheminait sur la voie romaine, allant de Gabès à Biskra. Bien que subsiste encore la tradition locale des Berbères, les habitants passèrent de l’influence chrétienne pour se convertir à la religion musulmane, constituée majoritairement par une population arabe. Cette époque fut marquée par la première mosquée « el kasr » construite sur les vestiges d’une église, puis d’une seconde avec l’arrivée des Hafsides au 13e siècle.

Plusieurs dates ont démontré l’expansion progressive de la ville de Tozeur. Le 23 juillet 1888, par le fondement d’une municipalité, qui avait servi de point de passage aux grands caravaniers jusqu’au 19e siècle. L’année 1950 souligne l’importance du tourisme au sein de la région et l’amélioration notable de la production de dattes à l’époque. En 1980, la mise en exploitation de l’aéroport international de Tozeur-Nefta, voué aux charters, permit de desservir la partie sud de la Tunisie.

Aujourd’hui

Le « tourisme saharien », ayant contribué au fort développement de la ville dans les années 90, connut aussitôt un véritable essor. Dans la ville, on y recense actuellement près de 70 000 habitants. La palmeraie qui s’étend maintenant à 1 000 hectares regroupe près de 400 000 palmiers. Le système d’irrigation, alimenté par au moins 200 sources a pu favoriser la plus grosse production de dattes, en particulier la variété « deglet nour », dans le pays maghrébin.

Un terrain de golf aménagé depuis novembre 2006, le Golf des Oasis, constitue l’un des principaux attraits touristiques de Tozeur. Des excursions organisées dans différents zones de la région ne manqueront pas de séduire les visiteurs durant leur séjour. Ce sera l’occasion idéale de découvrir les oasis de montagne rivalisant de beauté, y compris celle de Nefta. À votre retour, il ne faut pas oublier de ramener pour vos proches du henné, du khôl mais aussi des tissages, de la vannerie, des bijoux anciens… en guise de souvenirs.

Que visiter à Tozeur ?

Les musées

Les musées de Tozeur plongent les visiteurs en plein milieu d’une immersion temporelle. Passionné d’art et de culture ou pas, c’est une étape parmi tant d’autres dont il ne faudrait pas manquer, si vous envisagez un voyage pour cette destination.

Le musée des Arts et Traditions populaires

Bâti dans la vieille ville, au sein d’une ancienne école coranique, il retrace les caractéristiques de la vie quotidienne des habitants de l’oasis au fil des siècles. L’intérieur abrite une chambre nuptiale exposant des robes de mariée, des masques africains appartenant aux esclaves noirs, des recueils de manuscrits incluant un système de répartition des eaux de l'oasis, ainsi que divers autres objets intéressants…

Le musée Dar Cheraït

Faisant partie du centre culturel Planet Oasis, il désigne le premier musée privé de la Tunisie, situé à quelques centaines de mètres de la palmeraie, aux portes du désert du Sahara. Il doit son nom au maire Abderrazak Cheraït, celui qui a élaboré des projets culturels dans le but de sauvegarder la valeur du patrimoine tunisien. Le bâtiment rassemble des objets et œuvres d’arts issus des civilisations tunisienne et ottomane, datant du 17e au 20e siècle. On y découvre également d’innombrables collections de bijoux traditionnels et de poteries. La salle attenante expose des lampes, des vases ainsi que d’autres accessoires en verre soufflé. De magnifiques tableaux dessinés par des artistes contemporains ornent la galerie de peintures. Chaque soir, un spectacle de son et lumière a lieu dans l’amphithéâtre, tous les jours excepté le lundi. Près d’une heure, on y assiste aux célèbres contes de l’Orient comme Aladin, Ali Baba et les 40 voleurs…

Musée Eden Palm

En plus d’abriter un jardin conservatoire, le musée fera découvrir aux visiteurs un paysage authentique, représentant la figure emblématique de la Tunisie : il s’agit du palmier dattier et de la datte. Une visite au sein du musée Eden Palm vous donnera aussi l’occasion de prendre le thé dans la cabane du métayer, rencontrer des artisans ou vous adonner à des activités spéciales.

Détour dans le quartier Ouled el-Hadef

Désignant l’un des quartiers les plus anciens de Tozeur, celui d’Ould el Hadef se distingue par ses façades ornées de motifs en relief, imitant ceux dessinés sur les tapis et certains styles de la calligraphie.

Que faire à Tozeur ?

- Déambuler dans le jardin du Paradis au milieu des fleurs et des fruits exotiques ;

- Visiter le zoo du désert et observer le chameau buveur de coca-cola ;

- Parcourir les gorges de Selja à bord du train à vapeur Lézard Rouge et contempler un paysage imprégné d’argile verte ;

- Sillonner la palmeraie et son parc à thèmes en compagnie d’un guide, lors d’une promenade à pied ou en calèche ;

- Déguster des spécialités gastronomiques à base de dattes et de palmier ;

Informations pratiques

Climat

Tozeur affiche un climat désertique chaud et aride. On y ressent une chaleur oppressante durant les saisons estivales avec une température annuelle moyenne de 22 °C, pouvant dépasser les 50 °C à l’ombre. Ces conditions climatiques demeurent néanmoins stables, grâce à la présence des oasis. On note également un très faible taux de pluviométrie mais dans l’ensemble, la ville peut se visiter tout au long de l’année.

Comment s’y rendre ?

Les compagnies Tunisair et Tunis Express assurent des vols réguliers en partant de Paris, de Lyon et de Tunis vers l’aéroport international de Tozeur-Nefta. Si l’on compte débarquer à l’aéroport de Djerba, il serait plus commode de réserver un taxi ou un minibus qui vous conduira directement à Tozeur. Mais le bus demeure le mode de déplacement le plus économique d’entre tous. Grâce aux options de transport partagées, les tarifs se verront plus allégés en voyageant avec d’autres passagers.

Comment se déplacer ?

Le taxi demeure le mode de locomotion le plus pratique pour se déplacer dans la région de Tozeur. L’autre option consiste à louer un véhicule. Sinon, le trajet peut s’effectuer en calèche pour visiter les alentours.

8 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Monique de "Agence Alyssa". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+216) 75 674 493